Santé : Le tabac tue près de 5 000 personnes par an au Burkina Faso

Partagez !

C’est sous le thème « Le tabac et la santé pulmonaire » que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) commémore ce vendredi 31 mai 2019, la Journée mondiale sans tabac. Une occasion de sensibiliser l’opinion publique sur les méfaits du tabagisme et de l’exposition à la fumée du tabac.

Au Burkina Faso, le tabac tue près de 5000 personnes par an, soit plus que le paludisme. Selon le rapport de l’enquête STEPS 2013, 19,8% de la population générale âgée de 25 à 64 ans fument le tabac et les jeunes de 25 à 34 ans de sexe masculin sont les plus touchés, soit 32,6%.

Au niveau mondial, ce sont 6 millions de personnes qui décèdent du fait de la consommation du tabac, parmi lesquelles 600 000 sont des personnes exposées à la fumée du tabac (tabagisme passif). Et si rien n’est fait, à l’horizon 2030, le nombre de victimes pourrait passer à 8 millions de personnes dont 80% dans les pays à faible revenus comme le Burkina Faso.

La consommation de tabac demeure donc un problème de santé publique qui mérite que l’on s’y penche sérieusement. Et ce d’autant plus que le fait d’être exposé à la fumée du tabac sans en être consommateur constitue un danger permanent pour les non-fumeurs.

A l’occasion de la commémoration de la Journée mondiale sans tabac 2019, et conformément au thème retenu, la ministre de la Santé, Pr Léonie Claudine Lougué a, dans une déclaration, rappelé les dangers liés à la consommation ou à l’exposition à la fumée de tabac (tabagisme passif) sur la santé en général et sur celle pulmonaire en particulier.

Il s’agit entre autres des maladies respiratoires chroniques, des problèmes respiratoires chez les enfants. En effet, les jeunes enfants exposés à la fumée du tabac risquent une aggravation de l’asthme, de la pneumonie, de la bronchite et de fréquentes infections des voies respiratoires inférieures.

L’OMS (Organisation mondiale de la santé) estime à 165 000 le nombre d’enfants de moins de 5 ans qui meurent par an à cause d’infections des voies respiratoires inférieures dues au tabagisme passif. En outre, l’exposition du fœtus à la fumée du tabac dans l’utérus de la mère du fait qu’elle fume ou est exposée à la fumée du tabac entraine souvent une diminution de la croissance des poumons et de la fonction pulmonaire.

Le tabagisme aggrave également la tuberculose et cause la pollution de l’air, notamment à l’intérieur des maisons. « La fumée de tabac est un polluant environnemental notoire et classé comme cancérogène de premier ordre (classe A) par l’Agence américaine de protection de l’environnement. C’est-à-dire comme agent chimique pour lequel aucun niveau d’exposition, n’est sans danger. Même une seule bouffée peut exposer au cancer ou à un danger. », nous apprend Afrique Contre le Tabac (ACONTA) dans sa déclaration à l’occasion de la Journée mondiale sans tabac 2019.

Cette fumée contient en effet, plus de 7000 produits chimiques, dont 69 sont connus comme étant cancérogènes. « Bien qu’ils puissent être invisibles et inodores, ils peuvent entrainer pour ceux qui y sont exposés un risque de cancer pulmonaire, de maladies respiratoires chroniques et de diminution de la fonction pulmonaire. », a indiqué la ministre de la Santé. D’où l’importance d’éviter au maximum de s’exposer à la fumée du tabac, mais surtout d’en arrêter la consommation.

Pour ceux qui souhaiteraient arrêter de fumer, des consultations gratuites sont offertes par le Pr Georges Ouédraogo et son équipe du 31 mai au 7 juin 2019 à l’Unité de sevrage tabagique au CHU Yalgado Ouédroago dans le cadre de la Journée mondiale sans tabac 2019.

Pour rappel, conformément aux dispositifs réglementaires et législatifs, il est interdit de fumer dans les lieux publics et dans les transports en communs. Et à partir de ce 31 mai 2019, au Burkina Faso, il est interdit de produire et d’importer pour les fabricants et entreposeurs agréés, les Source : Lefaso.net

Tu pourrais aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *