Procès putsch : «enfin, nous aurons des réponses à nos interrogations», Oscibi Johann

Partagez !

« Je suis venu ce matin en temps que blessé du coup d’Etat. Je suis très heureux d’être là, parce qu’enfin, nous aurons des réponses à nos interrogations. cela fait deux ans et demi que nous nous interrogeons.

Nous attendons la vérité, pour enfin sortir de l’état de mensonge. Notre priorité est de savoir pourquoi et qui a tué et blessé nos camarades ? Ceux qui doivent être sanctionnés, le seront ; ceux qui doivent rejoindre leur famille politique pour participer à l’évolution du pays, le feront également et les coupables iront en prison pour purger leurs peines ».

Propos recueillis O. N. Ould Hamid

Tu pourrais aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *