PME : Une charte pour assainir le milieu

Partagez !

Le gouvernement et les promoteurs de Petites et moyennes entreprises (PME) ont paraphé ce vendredi 5 janvier 2018, à Ouagadougou, une charte définissant les mesures à mettre en œuvre en faveur des PME, les obligations et engagements des parties prenantes.

Selon notre confrère de Burkina24, il s’agit les mesures incitatives en matière d’organisation interne, de financement, de sous-traitance, de formation professionnelle, de fiscalité, d’accès aux marchés et à des sites aménagés pour la promotion et le développement des PME.

« Le gouvernement s’est engagé à faire des PME, le véritable levier de la croissance économique au regard du rôle qu’elles jouent dans la création de valeur ajoutée, des emplois et de la lutte contre la pauvreté », a soutenu le ministre chargé du Commerce.

Pour Stéphane Sanou, ce document vise à permettre aux PME de bénéficier d’une large gamme d’avantages dont le financement et la formation des acteurs.

Le président de la confédération générale des entreprises Alassane Kouanda a salué l’avènement d’un outil qui permettra de soulager les chefs d’entreprises des PME.

« Nous sommes très heureux d’accueillir la signature de la charte. Avec elle , les acteurs de l’économie peuvent commencer à conjuguer l’émergence. », a déclaré M. Kouanda

Roseline Soma 

[email protected] 

 

ph: B24

Tu pourrais aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *