Frontière Burkina-Mali : 18 morts dans l’explosion d’une mine

Partagez !

Un véhicule de transport de marchandises partant de Djibo pour le marché de Boni au Mali a sauté sur une mine semi-artisanale dans la matinée du jeudi 25 janvier 2018. L’explosion a eu lieu peu avant 9 heures, à 3 km de l’entrée du village malien.

Le bilan fait état d’une dizaine de morts. Le seul survivant, admis au CSPS de Boni, a succombé à ses blessures, selon notre correspondant dans la localité.

Une source sécuritaire burkinabé indique qu’il s’agirait de 18 personnes: « il n’y a eu aucun survivant ».

« Ce sont les terroristes qui utilisent ces mines pour semer la terreur », a déclaré une source sécuritaire malienne.

D’après les explications recueillies au sein de la police nationale,  ce sont des batteries de moto qui sont utilisées pour activer le type d’engin qui a causé le drame. Notre source policière précise en outre que la zone où a eu lieu l’accident est très risquée.

Selon un élu local, « le véhicule a quitté  le Burkina Faso dans la nuit de mercredi, pour le marché hebdomadaire qui se tient jeudi à Boni. « A son bord on comptait sept commerçants Burkinabé et des Maliens », précise cette source locale.

Rédaction 24infos.net

Tu pourrais aussi aimer

Une réflexion sur “Frontière Burkina-Mali : 18 morts dans l’explosion d’une mine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *