Ministère de la Jeunesse : un nouveau plan de communication pour plus de transparence

Partagez !

Le ministère en charge de la Jeunesse a validé ce jeudi 15 février 2018, à Ouagadougou, son nouveau plan de communication, pour la période 2018-2021. Ce plan d’action triennal vise à s’adapter aux exigences de transparence et de redevabilité de la jeunesse post-insurrectionnelle du Burkina Faso.

« Au sein du département, nous avons beaucoup de produits et d’outils, mais très souvent ils ne sont pas connus, particulièrement par le public jeune », a déploré le ministre Smaïla Ouédraogo.

Aussi, « l’incommunication » étant un facteur d’échec de la mise en œuvre des projets et programmes et cause de crises, le ministère de la Jeunesse, de la Formation et de l’Insertion professionnelles veut jouer franc jeu pour parer à toute éventualité.

Le ministre Smaïla Ouédraogo a dit être convaincu du rôle capital de la communication pour l’atteinte de ses objectifs.

« A travers ce plan, nous aurons un processus assez clair qui permette aux usagers de suivre les actions du ministère, d’en juger et également de formuler des recommandations pour que là où nous trébuchons, nous puissions nous relever », a expliqué M. Ouédraogo.

Ledit plan coûtera 1 milliard 110 millions de FCFA. Pour ce qui est du financement du plan de communication, le ministre s’est voulu rassurant. Il s’est engagé à faire de son mieux, en collaboration avec les structures du département pour trouver le « nerf de la guerre ».

Le DCPM, Jean Victor Ouédraogo a présenté le projet du plan de communication.

Le meilleur plan est celui qui par anticipation réfléchit sur son mécanisme de financement, a-t-il dit.  Il faut être rationnel en faisant des simulations dont on est sûr de pouvoir réaliser.  « Il ne faut pas avoir un œil plus gros que le ventre », a ironisé Smaïla Ouédraogo. Le ministre a dit être convaincu du rôle capital de la communication pour l’atteinte de ses objectifs. Pour ce faire, il n’hésitera pas sur les moyens.

 Ngassoun Débé

Tu pourrais aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *