Journée internationale de la paix: L’industrie de l’armement, une menace pour la paix et la stabilité de l’humanité

Partagez !

A quand la paix  véritable dans ce monde ? A quand un monde sans guerres, sans pleurs, sans bombardements?A quand…?

Le monde entier célèbre aujourd’hui 21 septembre, la journée internationale de la paix. Cette journée a été instituée en 2001 par l’Assemblée Générale de l’ONU qui a constaté la montée progressive des conflits et de la violence à travers le monde. Cette journée devrait être une journée de non-violence et de cessez-le-feu partout dans le monde.Mais au delà, elle devrait être une journée ou les politiques et décideurs du monde devraient s’asseoir discuter à cœurs ouverts pour éviter que leurs nations s’ombrent dans le chaos. Surtout qu’ils réfléchissent sur le commerce des armes, l’industrie de l’armement.

Malheureusement jusqu’à nos jours, aucune action d’envergure n’a encore permis de limiter les conflits armés dans le monde. Au contraire, dans certaines régions du monde, ces conflits ne font que s’accentuer.Selon des études de l’Uppsala Conflict Data Program (UCDP) publiées par  radio canada, en 2017, les conflits les plus  meurtriers ont été enregistrés au Moyen Orient et en Afrique essentiellement. En Syrie par exemple, rien que l’année dernière, ce sont environ 33 044 personnes qui en sont mortes.En Afghanistan, les victimes des conflits armés sont au nombre de 19 699. La République Démocratique du Congo tient la tète du peloton en Afrique avec  près de 5000 personnes tuées. La RDC est suivie du Nigeria avec ses 3420 victimes.

Ces chiffres qui font froids  au dos sont souvent en hausse dans d’autres études puisque l’Uppsala Conflict Data Program (UCDP) ne comptabilise que les morts directement attribuables à des conflits impliquant deux parties armées organisées. C’est pour cela que leurs chiffres peuvent parfois sembler bas et que, par exemple, la presque totalité des 25 000 meurtres commis l’année dernière au Mexique ne sont pas pris en compte. Ainsi que les victimes des attaques terroristes, de bandits armés, ne sont pas comptabilisés en Afrique et dans le monde. Si on en prenait compte, on verrait bien que l’humanité va mal et même pire comparativement aux tout début du 21e siècle.

Il urge alors que l’ONU et les grandes nations  puissent  trouver les voies et moyens pour une véritable paix dans le monde. Pour résoudre ce problème il faut s’attaquer à la racine: l’industrie de l’armement.

On le sait, beaucoup de pays ont des profits économiques gigantesques dans l’industrie de l’armement.Ces pays, et certaines personnes avides de gains et de pouvoirs sont prêts à allumer le feu dans des pays, la plupart du temps des pays pauvres d’Afrique et du Moyen Orient,  pour ensuite venir faire prospérer leurs business de l’armement.L’industrie de l’armement nourrit les guerres, les guerres nourrissent l’industrie de l’armement.Une collaboration gagnante gagnante qui met en mal au quotidien la paix dans le monde.

Tant que l’ONU ne prendra pas conscience de toutes ces menaces,tant que des mesures fortes ne seront pas prises pour l’industrie de l’armement en mettant en place une réglementation rigoureuse et contraignante,  les conflits armés auront toujours de beaux jours devant eux.

Si l’ONU veut la paix dans le monde qu’elle s’attaque tout d’abord à l’industrie de l’armement!

La rédaction

Tu pourrais aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *