Entreprenariat et emploi des jeunes au Sud-ouest : La chambre de Commerce et d’Industrie s’engage

Partagez !

La chambre de commerce et d’industrie du Burkina/Sud-ouest  a initié une session de formation en entreprenariat à l’endroit  des jeunes de la région du sud-ouest les 11 et 12 mai 2018 à Gaoua. Ladite formation avait pour objectif principal d’outiller les jeunes entrepreneurs, les opérateurs économiques de la région à acquérir les rudiments nécessaires pour créer et développer leurs entreprises en vue de booster le développement de la région.

Cette session de formation à l’endroit des jeunes de la région du sud-ouest  dans le domaine de l’entreprenariat les 11 et 12 mai 2018 à Gaoua, devrait permettre aux participants d’être mieux outiller sur le montage et l’élaboration des plans d’affaires et amener les jeunes à affronter avec sérénité le domaine des affaires.

C’est une manière également pour la Chambre de commerce et d’Industrie/Sud-ouest de rehausser le niveau des hommes d’affaires de la région et de leurs permettre d’être compétitifs sur le plan national voire international  « La région du sud-ouest  est en arrière dans le domaine de l’entreprenariat au Burkina. Le domaine n’est pas bien connu et n’est surtout pas maitrisé par les différents acteurs et les jeunes en particulier. Nous avons alors jugé opportun d’initier cette session de formation à l’endroit des jeunes entrepreneurs pour leur permettre de pouvoir créer des entreprises solides, créer de l’emploi et faire développer la région du sud-ouest » a soutenu  Moussa Ouédraogo, président de la Chambre de Commerce et d’Industrie du sud-ouest.

« Nous voulons outiller les jeunes du sud-ouest à s’auto employer » Moussa Ouédraogo Président de la Chambre de Commerce/Sud-ouest

Les modules pour cette session de formation ont été essentiellement basés sur les techniques d’élaboration de plans d’affaires et les bonnes pratiques en matière d’entreprenariat. « Le plan d’affaires permet la création, l’évolution et la performance de l’entreprise. Il permet d’attirer les investisseurs, les banques et les sociétés financières pour que l’entreprise puisse voir le jour.Nous essayons alors d’inculquer à nos jeunes entrepreneurs les bonnes manières et les voies et moyens pour réussir dans les affaires. Nous mettons alors l’accent sur l’aspect pratique pour amener les jeunes à concrétiser leurs projets, à les réaliser et à les faire grandir. » a expliqué Paz Hien formateur, par ailleurs manager du cabinet Kontine.

« Nous leur apprenons à élaborer des plans d’affaires, à maitriser les techniques de développement de leurs entreprises » Paz Hien formateur

Les participants à cette formation ont salué  la pertinence de l’initiative et disent avoir beaucoup appris en ces deux jours de formation. Pour ces derniers, de telles initiatives à l’endroit des jeunes seraient toujours les bienvenues.

« La délégation consulaire du sud ouest ne ménagera aucun effort pour soutenir les entrepreneurs et les jeunes porteurs de projets » Ismaël Traoré représentant de la Délégation consulaire du sud-ouest

A en croire Ismaël Traoré, représentant de la délégation consulaire du Sud-ouest, d’autres sessions de formations en agroalimentaire  sont en vues  d’ici la fin du mois de mai à l’endroit des femmes et une autre à l’endroit des hôteliers de la région.Pour ce dernier, la délégation consulaire ne cessera d’accompagner les populations à concrétiser leurs entreprises à travers des conseils, des formations pratiques et théoriques et des sensibilisations.

Ismaël DIPAMA

 

Tu pourrais aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *