Coupe du monde 2018: Le Sénégal adresse une lettre de contestation à la FIFA

Coupe du monde 2018: Le Sénégal adresse une lettre de contestation à la FIFA

Partagez !

La Fédération Sénégalaise de Football n’arrive toujours pas à digérer l’élimination du Sénégal de la Coupe du Monde. A ce propos, elle indexe la FIFA et émet de graves soupçons. Dans cette logique, une lettre de contestation a été servie à l’instance faîtière, pour protester contre l’arbitrage du match Sénégal/Colombie.

Le Penalty Sur Sadio Mané Ouvre La Liste Des Contestations

Comme on pouvait s’y attendre, le penalty annulé sur Sadio Mané, après la visualisation du VAR, ouvre la liste des contestations. Pour la Fédération, « l’arbitre qui était à quelques mètres de l’action était bien placé et donc n’aurait pas dû revenir sur sa décision et en plus, il aurait dû sanctionner le défenseur Colombien fautif, d’un carton rouge direct. »

En outre, la FSF se désole dans sa correspondance adressée à la FIFA, que la faute de main « très visible du défenseur colombien, Yeri MINA, dans la surface de réparation à la 76e minute, soit ignorée par l’arbitre ».

Le Sénégal Pourra-T-Il Réintégrer La Compétition ?

Par ailleurs, l’organisation a fait savoir que ces « faits ont été à l’origine de l’élimination du Sénégal et souhaite que la FIFA donnera une suite à favorable à sa requête ».

Dans la lettre, pleine d’exaspération, la FSF fait allusion à un match arrangé entre le Japon et la Pologne.

« La Fédération Sénégalaise de Football fustige le comportement de l’équipe Japonaise lors du match qui l’opposait à la Pologne, toujours dans le même groupe H. La Fédération estime que le Japon a littéralement refusé de jouer lorsqu’il a appris que la Colombie venait de marquer un but contre le Sénégal, un refus de jeu qui arrangeait le Japon, mais qui est contraire aux principes gouvernant le football ».

A ce stade de la compétition, la FIFA pourra-t-elle rectifier le tir, si toutefois les faits qui lui sont reprochés sont avérés ?

Afrikmag.com

Tu pourrais aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *