Commune de Djigouè : Plus d’une centaine de plants mis en terre par la Coopérative Benkadi des producteurs d’anacarde.

Partagez !

La Coopérative Benkadi des producteurs d’anacarde a initiée une compagne de reboisement dans la commune rurale de Djigouè dans la région du sud-ouest ce vendredi 30 Aout 2019. Les autorités administratives avec à leurs têtes le premier magistrat de la commune, Tama Magan , Maire de Djigouè, autorités  coutumières et  forces vives de ladite commune sont sortis massivement pour reverdir ensemble leur commune à travers ce reboisement.

 

Ce sont plusieurs dizaines de plants composés essentiellement d’anacardiers, de manguiers, de baobabs, de citronniers, d’eucalyptus et bien d’autres espèces végétales qui ont été mis en terre ce vendredi 30 Aout 2019 par la population de Djigouè. À travers cette activité, la Coopérative Benkadi des producteurs d’anacarde entend ainsi apporter sa contribution à l’édification d’une commune verte et riche en ressources végétales.

Munis de dabas, de pioches, de machettes et de tricycles, les habitants de cette commune rurale de la région du sud-ouest ont commencé leur plantation au lycée départemental de Djigouè puis, c’est au tour  des cours des écoles primaires publiques de Djigouè A et B de recevoir de nouvelles plantes pour le bonheur des élèves et de leurs encadreurs. Antoine Traoré, directeur de l’école A de Djigouè, s’est dit très heureux d’avoir reçu ce reboisement dans son école. « C’est une immense joie qui m’anime   aujourd’hui avec ces plants mis en terre dans mon école. » s’est-il exclamé. Pour lui, toutes ces plantes constituent une grande importance pour la société. « Les fruits, les feuilles, l’ombre et l’oxygène de ces arbres seront d’une utilité inégalée pour les générations futures. » a-t-il affirmé.

Le Maire de la commune de Djigoué, Tama Magan, a affourché la même trompète que monsieur Traoré Antoine pour témoigner sa reconnaissance à l’endroit des initiateurs du reboisement. « Au nom de la population de Djigouè, nous remercions la coopérative Benkadi pour cette importante initiative car le reboisement a permis de mettre en terre plusieurs plants dans les différents services administratifs de notre commune. » a-t-il dit.

Le bourgmestre de Djigouè a par ailleurs demandé l’entente, l’union, et la collaboration au sein de la coopérative pour le bon déroulement des activités commerciales de l’anacarde. Lequel commerce reste l’une des principales activités de la population de Djigouè.

« Qui parle de l’anacarde, parle nécessairement de l’arbre. Cette activité de reboisement vise à réunir tous les producteurs de l’anacarde au tour d’un même objectif. » a confessé le représentant du président de la coopérative Benkadi  Adama Traoré  qui  a lancé également un appel à tous les producteurs pour une adhésion massive à la coopérative Benkadi en vue de meilleures lendemains pour la filière  anacarde.

Rappelons que la commune rurale de Djigouè est l’une des principales communes productrices de l’anacarde dans la région du Sud-ouest. Les autorités communales ont profité de ce reboisement pour lancer un cri de cœur relatif à la réhabilitation de la route Kampti-Djigouè-Hélintira pour le transport des amandes de l’anacarde vers les grandes villes du Burkina Faso comme Bobo Dioulasso.

 

Sansan DIOLOMPO

Tu pourrais aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *