CGT-B : 300 délégués mobilisés pour les prochaines luttes

Partagez !

Le collectif syndical CGT-B soutient la grève du SYNTSHA annoncée pour le 31 janvier 2018. Bassolma Bazié, le SG de cette centrale syndicale l’a affirmée à l’occasion de la rencontre nationale des délégués du collectif syndical CGT-B qui s’est tenue le 28 janvier 2018 à la bourse du travail de Ouagadougou.

« C’est une question qui avait été résolue depuis 2013 et si des gens ont un esprit revanchard, et qu’on va ressusciter le dossier pour emmerder le mouvement syndical, nous allons nous faire entendre », a-t-il déclaré.

La réunion a servi de cadre aux 300 délégués venus des différentes représentations du collectif syndical à travers le pays pour analyser la situation nationale et affiner leur position. En termes de résolutions, les participants ont ainsi décidé de rester vigilants dans le cadre de la révision en cours du Code du travail et de la réforme du système de rémunération dans la fonction publique.

Ils ont déploré, en outre, la lenteur dans l’organisation d’élections professionnelles ainsi que dans la mise en place du Check-off de la part des autorités. Et relevant leurs difficultés pour rencontrer les gouvernants avec des demandes d’audience en souffrance auprès de certains responsables gouvernementaux, les leaders syndicaux en ont déduit les symptômes dont souffre le dialogue social au Burkina Faso.

A ce propos, Bassolma Bazié dira que le dialogue social ne vaut que par la qualité des acteurs et non par le nombre d’institutions mises en place. Occasion pour lui de dénoncer la création d’un Haut conseil du dialogue social, inutile de son avis, dans la mesure où certaines structures « fantômes » existent déjà et font montre d’une grande incapacité.

« Nous prenons l’engagement de rester très fermes sur nos positions et allons faire des sorties vers les régions, mobiliser les militants et les appeler à rester  de pied ferme », a-t-il conclu.

Mouni N’Golo

[email protected]

Tu pourrais aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *