Burkina : le parti de Soumane Touré suspendu

Partagez !

Dans un communiqué  en date du 05 avril 2018,  le ministère en charge de l’administration territoriale a annoncé la suspension du parti de Soumane Touré, le PITJ. Cette suspension serait en lien direct avec les déclarations du président du PITJ le 30 mars dernier

Après avoir entendu Soumane Touré sur sa déclaration du 30 mars dernier, le ministère de l’administration territoriale a décidé de suspendre les activités de son parti le PITJ au motif que « sa déclaration du 30 mars 2018 porte atteinte aux dispositions des articles 3, 4, 20 et 21 de la loi ci-dessus mentionnée [loi n•032-2001/AN du 29 novembre 2001] », peut-on lire dans ledit communiqué signé des mains de son premier responsable le ministère de l’administration territoriale

Le même communiqué précise que  la durée de la suspension est de trois mois à compter de la date de signature de l’arrêté c’est à dire  ce 05 avril 2018

Ismaël DIPAMA

Tu pourrais aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *