Burkina # Kosovo (0-2) : Duarté accuse l’arbitrage

Partagez !

Après la défaite des Étalons du Burkina face à l’équipe kosovare ce mardi 27 mars 2018 à Paris en match international amical , le sélectionneur des Étalons Paulo Duarté a expliqué les raisons de cet échec en indexant l’arbitrage.

« En première mi-temps, on a 25 minutes mauvaises avec un terrain qui glisse beaucoup. Les deux équipes ne sont pas bien entrées dans le jeu.

Mais pendant les quinze dernières de    cette période, on a créé quatre occasions nettes de buts. On pouvait  marquer 2 à 3 buts en première période.

Mais après, on a eu un arbitre qui a passé son temps à provoquer le Burkina Faso que ce soit en sifflant des fautes qui ne sont pas fautes, un carton rouge qui ne l’est et même dans son discours avec les joueurs. J’ai senti comme tout le monde pour aider le Kosovo. Ce n’est pas joli de ma part de dire ça parce qu’on a bien fait notre travail en première période.

Même sans cela, on aurait pu s’imposer 3 ou 4 à 0. Après, ils ont marqué. Ils ont marqué un deuxième but quand nous étions à 10. C’est le Kosovo qui a gagné le jeu.

Je ne suis pas content du choix de cet arbitre. En première période, il nous a empêchés de jouer. On a insisté pour bien jouer mais malgré cela, il a refusé de nous laisser jouer. Je ne comprends pas. Je ne sais pas s’il est attaché à l’équipe du Kosovo. Je ne suis pas content. Franchement je suis triste parce que le public est là.

On vient faire un match amical. Ce n’est pas pour gagner des points. C’est pour faire plaisir à chaque équipe. Je pars avec une défaite claire qui ne traduit pas la réalité de ce match »

 

Tu pourrais aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *