Burkina Faso : 62 personnes tuées à Arbinda suite à une crise communautaire suivie d’attaques terroristes

Partagez !

Le ministre de l’administration territoriale Monsieur Siméon SAWADOGO a affirmé hier à la Télévision Nationale du Burkina  que 62 personnes ont été tuées à Arbinda (région du Sahel), lors des affrontements entre communautés et suite à des attaques terroristes.Selon le ministre 9 autres personnes ont été enlevées par des présumés terroristes.Le ministre a prôné la paix,  le pardon et  la cohésion sociale lors de sa visite à Arbinda où il a rencontré les chefs coutumiers et religieux de la localité.

En rappel, c’est dans la nuit de dimanche que  des individus armés ont pénétré dans le village de Hamkan, à 7 km de Arbinda, où ils ont assassiné un leader religieux du village ainsi que son fils aîné et son neveu. Un événement qui a entraîné des affrontements entre communautés.

 

Tu pourrais aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *