Burkina- Côte d’Ivoire : Blaise défend Soul to Soul

Partagez !

Selon nos confrères de Jeune Afrique, l’ancien président burkinabè en exil à Abidjan est intervenu mi-février auprès d’Alassane Ouattara afin que Souleymane Karamaté, dit Soul to Soul soit libéré.

Le directeur du protocole de Guillaume Soro, incarcéré depuis octobre 2017 pour « complot contre l’autorité de l’Etat » n’a toujours  pas été présenté devant un juge et son dossier n’est pas encore instruit.

Le directeur du protocole de Guillaume Soro, incarcéré depuis octobre 2017, n’a toujours pas été présenté devant un juge.

Jeune Afrique informe que ces derniers mois, Blaise Compaoré est peu sorti de sa résidence du quartier Cocody-Ambassades, voisine de celle de Henri Konan Bédié.

Il s’autorise désormais des escapades dans la cité balnéaire d’Assinie et participe même aux fêtes privées organisées par les barons du pouvoir, telle celle de Adama Toungara, ministre conseiller auprès de la Présidence ivoirienne, en janvier.

N’Gassoun Débé

Tu pourrais aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *