Boucle du Mouhoun : La police de l’eau prend ses armes

Partagez !

Quatre « policiers de l’eau » de la boucle du Mouhoun ont prêté serment le vendredi 29 décembre 2017 au Tribunal de grande instance de Dédougou. « L’eau c’est la vie, sa gestion doit être intégrée », a expliqué l’agent de police de l’eau, Adama Konaté. Ce personnel de la direction régionale de l’eau et de l’assainissement de la Boucle du Mouhoun doit désormais assumer une double fonction administrative (sensibilisation des populations sur les textes règlementaires et législatifs en matière d’eau) et judiciaire (répression des manquements à la réglementation de l’eau) a souligné M. Konaté.

Lég: Pour être investis de ces missions, ils ont comparu à la barre.

Pour être investis de ces missions, ils ont comparu à la barre, jurant de remplir loyalement leur fonction et de se conformer aux lois et règlements. « C’est une fierté mais aussi une lourde responsabilité », a commenté Adama Konaté. Selon le procureur de Faso près le tribunal de grande instance de Dédougou, Benjamin Aly Coulibaly, ces quatre policiers de l’eau sont tenus par les règles de secret et de confidentialité dans l’exercice de leur mission.

Bokass

Tu pourrais aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *