Afrique du Sud: Ainsi donc s’en alla Zuma !

Partagez !

Jacob Zuma a annoncé, dans la soirée du mercredi 14 février, sa démission avec « effet immédiat », sans attendre le débat autour d’une motion de défiance, jeudi, au Parlement, non sans avoir au préalable tenté de résister aux injonctions de son parti lui intimant l’ordre de rendre le tablier, mettant l’Afrique du Sud dans une longue période d’incertitude au sommet de l’Etat pendant les semaines de tractation.

Son parti a donc finalement eu raison de lui, préférant sacrifier le « mouton noir » devenu trop encombrant en vue des élections générales de 2019 puisqu’il est empêtré dans de nombreux scandales politiques et de corruption et sur qui pèse pas moins de 783 chefs d’accusation.

Poussé vers la sortie, Jacob Zuma devra faire face à la justice. Nul doute que ce sera là un nouvel épisode de procès médiatisé en Afrique du Sud. Ce sera évidemment différent du procès mélodramatique d’Oscar Pistorius. Le personnage fantasque et désinvolte de Zuma présentera assurément une autre copie.

La fin de Zuma à la tête de l’Afrique du Sud démontre la grande puissance du Congrès national africain (ANC), parti au pouvoir dans la Nation de l’Etat arc-en-ciel. Zuma l’a d’ailleurs rappelé lors de son discours d’adieu :

« C’est mon parti qui m’a mis à la présidence. C’est mon parti qui m’a demandé de me présenter devant l’assemblée nationale pour être élu. C’est mon parti qui m’a demandé de servir sur la base de la Constitution qui est la loi suprême de notre pays. »

Une situation qui doit faire réfléchir bon nombre de présidents africains, qui, une fois parvenus sur le « trône » se croient indéboulonnables.

Le Zimbabwé et maintenant l’Afrique du Sud, un vent nouveau semble souffler sur le règne des monarques tout-puissants…

Conformément à la Constitution, Cyril Ramaphosa devient le président de la par intérim en Afrique du Sud. Il aura une année pour redorer le blason de l’ANC auprès des électeurs d’ici aux prochaines élections, son plan a bien marché jusque-là.

Mouni N’Golo

Tu pourrais aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *