Affaire V8 à Gaoua : Le Conseil régional du Sud-ouest s’explique

Partagez !

Suite à la rumeur circulant sur les réseaux sociaux notamment Facebook sur une probable réparation d’un véhicule V8 du Conseil régional du sud-ouest à hauteur de 28 millions de FCFA, l’incriminé a tenu un point de presse, vendredi 16 févier 2018 pour porter des éclaircissements sur cette affaire. Le Conseil a démenti séance tenante, les allégations des Organisations de la Société Civile  sur les réseaux sociaux.

 

Le Conseil régional a démenti séance tenante, les allégations des Organisations de la Société Civile sur les réseaux sociaux.
L’histoire remonte en 2016, lorsqu’une mission d’appui conseil du Ministère de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation a demandé au conseil régional du sud-ouest de réparer ses logistiques en panne. Le cas échéant, le conseil régional devrait passer à la vente aux enchères desdites logistiques dont la fameuse V8 qui a défrayée la chronique dans la région du sud-ouest ces derniers temps.
« Devons-nous réparer la V8 ou la vendre ? » Cette question est revenue à moult reprises sur la table des débats des conseillers régionaux en 2017 puis en début d’année 2018. C’est finalement à l’issu de sa première session ordinaire de 2018 tenu les 8 et 9 février dernier, que le conseil s’est décidé pour la réparation de la V8.
Si toutefois l’option de la réparation a été adoptée , le montant de cette réparation n’a pourtant pas été objet de débats, a en croire les conférenciers du jour «Nous nous posons la même question sur l’origine de cette somme de 28 millions de F CFA qui circule sur les réseaux sociaux. » a répondu Marcel Da président du conseil régional à la question d’un journaliste avant d’ajouter « Aucun montant de 28 millions n’a été discuté nul part par le conseil régional du sud-ouest pour réparer une V8.Aucune structure en charge des marchés publics ou des finances publiques n’est en sa possession un document attestant d’un décaissement  ou d’un probable décaissement de 28 millions pour une quelconque réparation de véhicule »
Marcel Da dit souvent utiliser son propre véhicule pour les activités du conseil régional.
M. Da qui a expliqué que le Conseil régional n’a pas son propre véhicule pour ses activités en dehors du muni car, a confessé utiliser très souvent son véhicule privé pour les activités des élus locaux. Le président du conseil régional s’est dit conscient des grands défis à relever au sud-ouest notamment en matière de lutte contre le chômage et la lutte contre la vie chère. « Nous cherchons les moyens pour construire le sud-ouest, pourquoi utilisé tout cet argent (28 millions ndlr) pour réparer un véhicule alors que nos jeunes sont dans le chômage ? » se demande le président du conseil régional.
Enfin, les conférenciers ont félicité les OSC pour leur veille citoyenne mais leur ont demandé beaucoup plus de responsabilité pour un développement durable de la région du Sud-ouest. A noter que ledit véhicule a déjà fait l’objet de deux réparations antérieures. Une première à plus de 15 millions de francs en 2011 et la deuxième en Mai 2014 qui a couté la bagatelle de 4 millions 300 mille F CFA au conseil régional.
Ismaël DIPAMA

Tu pourrais aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *